vendredi 23 octobre 2015

Patates douces

Ces vacances de patates viennent toujours à point pour reprendre un peu de force après la course de la rentrée. Awa a désiré pour la énième fois de faire un camp de poneys. Son amour des chevaux s'affirme et se confirme d'année en année. J'aurais préféré qu'elle aime la danse, les arts, mais voilà, les cerveaux de fillettes ne se commandent pas et c'est parfait ainsi.
Quant à Bean, il a désiré ne rien faire de particulier pendant ces vacances pendant lesquelles ses amis sont tous partis. Il s'est donc retrouvé avec sa mère qui n'avait pas la patate, et l'a forcée à quitter son confort et son besoin de repos pour retrouver la frite...
Pour ne pas rester patates, je lui ai concocté un petit programme: visite du département de physique à l'université où Bean a découvert la lévitation due à la supraconductivité, plongeons à la piscine, découverte des robots dans un centre commercial et surtout... tour du monde en un jour. En effet, nous sommes partis à l'expo universelle de Milan où la foule était aussi grosse que la patate ci-dessus, mais disciplinée et bon enfant. Ce que nous y avons apprécié? L'architecture des pavillons et le fait de voyager d'un pays à l'autre dans la paix et à travers les spécialités culinaires. Le sujet, la nourriture, est fédérateur, sans aucun doute. Les patates étaient à l'honneur, par exemple sous forme de purée dans le stand français... Nous voilà tous prêts à affronter la corvée de patates de novembre et décembre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire